Opération zéro phyto

La mise en place du "zéro phyto"

Ma commune en « Zéro Phyto »

Depuis janvier 2017, l’objectif « zéro phyto » est fixé pour toutes les collectivités en ce qui concerne l’entretien des espaces  publics (hors cimetière et terrain de foot). En effet, la loi dite « Labbé » modifiée par la loi sur la transition énergétique fixe l’interdiction de l’utilisation des produits phytosanitaires pour les collectivités à partir du 1er janvier 2017. Tous les particuliers sont eux concernés depuis janvier 2019.

Gramond - Espace public
Gramond - Espace public

Pourquoi le zéro phyto ?

Afin de préserver la qualité de l’eau et de protéger la santé de tous (agents et particuliers). Sur le bassin Adour Garonne, 99% des points de suivi des cours d’eau et 58% des suivis des eaux souterraines présentent une contamination par des pesticides. 1 seul gramme de substance active d’un pesticide pollue 10 000 m3 d’eau soit l’équivalent d’un fossé de 10 km de long.

Cette mesure demande de repenser l’ensemble des pratiques des espaces gérés et de mettre en place un plan de désherbage.

à télécharger

à lire également

en prêt : l'exposition de l'EPAGE Viaur

L'exposition Zéro Phyto - Disponible en prêt auprès de l'EPAGE Viaur

Le Constat

Le Constat Le plan de désherbage, qu’est-ce que c’est ? Outil de diagnostic et d’aide à la décision, le plan de désherbage a permis aux collectivités de se poser deux questions concrètes : quelles sont les pratiques en termes d’entretien et d’usage des produits phytosanitaires et comment pouvons-nous repenser notre manière d’entretenir les espaces sans utiliser de produits phytosanitaires ?

La démarche

Une démarche collective à l’échelle du bassin versant du Viaur !
Afin d’accompagner les communes du territoire dans la réalisation de leur plan de désherbage, le Syndicat Mixte du Bassin Versant du Viaur a lancé une opération groupée à laquelle ont participé 24 communes. Ainsi elles ont été accompagnées dans leur travail par un bureau d’étude spécialisé pour adapter l’entretien de leurs espaces publics afin d’améliorer environnement et santé.

 

Changeons notre regard !

La mise en œuvre de techniques alternatives à l’utilisation de produits phytosanitaires nécessitera pour l’ensemble d’entre nous d’avoir un regard différent. Plus qu’une évolution, le passage au zéro phyto appelle à un changement de point de vue sur notre cadre de vie.

 

Fermer le menu